BY RITTIE CLEMENT

©INC - INC TV 2018

SKAHINALL

THE WEST IN HELL

2019

Qui es-tu Skah ? Humanoïde menaçant à la peau curaçao ?


Skah est le fruit de l'imaginaire qui habite les membres du groupe mulhousien, devrait-on même dire du collectif Skahinall.

 

Collectif oui, car pendant que les musiciens ont la tâche de nous livrer un rock metal alternatif très typé US, d'autres petites mains s'affairent à ajouter à l’œuvre une dimension plus ambitieuse.

Romancière, Auteur/Compositeur et Dessinateur viennent renforcer cette ambition. Skahinall se déploie en effet sur tous les supports artistiques. Saluons cet effort peu commun dans notre région voir même au délà ! C'est plaisant de voir des gens qui s'échinent à proposer un contenu créatif, qui ont des histoires à raconter et qui le font de manière audacieuse, faisant fi de l'obligatoire cantonnement local d'un groupe qui démarre. Qui démarre certes, qui débute ? En aucun cas. Il y a ici quelques têtes connues de la scène alsacienne.

« The West In Hell », prochainement dans les bacs. Le ton est donné, direction l'Ouest, non pas le Finistère et sa somptueuse pointe du Raz mais l'Ouest américain et la conquête sanglante de ses grands espaces, qui étaient pourtant déjà bien conquis. Le personnage Skah pose y ses valises en période de conflit et le groupe nous raconte ainsi sa chronique. Father's Fate ouvre le bal d'une manière qu'on l'on retrouvera souvent le long de l'album, ce style d'arpège très "Black Album". Une composition riche avec des soli qui donne le ton d'entrée. Nous partons dans un rock metal alternatif très typé américain omettant (volontairement?) ce côté "plaire aux midinettes" propre au style. On pense ici à des groupes comme Chevelle, Thrice, Seether ou Soundgarden en plus des patrons Metallica. « West in Hell », tu les vois les bisons, les danses chamaniques autour du feu ? La cavalerie du Général Custer ? Oui car tu les vois dans ce titre très cinématographique et c'est dans ce genre de morceaux que selon moi Skahinall défends le mieux son histoire avec l'intrumentale  Spirit, la très belle From Life ou encore le titre phare Skah's Limbo faisant l'objet d'un clip.

 

Skahinall propose une musique complètement solide et surtout crédible. Il eût été sympa d'entendre d'autres instruments, avec parcimonie bien sûr, tels que du dobro, du banjo ou de la flûte (même si nous avons tous en horreur cet instrument depuis le collège) pour renforcer cette imagerie et inviter l'auditeur à s'immiscer davantage dans l'histoire, la vivre encore plus intensément, mais gageons que le groupe sait parfaitement comment mener sa barque et que les thèmes abordés remplissent cet office.

 


Finissons sur ce très beau clip mettant en scène "Skah's Limbo" premier d'une longue série espérons, dans lequel le collectif au complet se voit confronter à cette créature, Skah, pourchassé non pas par le Commissaire Juve et Scotland Yard  mais par les membres du groupe qu'il finira par recruter, La production est dantesque pour un groupe local, vrai faux village, costumes d'époques, on y croit à 100%. Prépare toi l'ami, « Now it's time ».